Menu

Accueil > Consulter en ligne > Presse > En savoir plus sur Le journal du Lot

Consulter en ligne

En savoir plus sur Le journal du Lot

Le journal du Lot

Le premier numéro paraît le 1er mai 1861, avec pour sous-titre : Journal politique, agricole, commercial et littéraire. Antoine Laytou, imprimeur à Cahors, en est le propriétaire-gérant. D’une ligne politique très modérée depuis ses débuts, Le Journal du Lot passe au radicalisme en 1897 lors de son rachat par Auguste Coueslant, industriel cévenol du Vigan, qui le dirige jusqu'à sa mort en 1942. Sous sa direction, le titre – dont le sous-titre a été modifié (n°42 du 17 avril 1897) : Journal républicain du département – se veut la voix officielle du parti radical dans le Lot. Il mène une virulente campagne en faveur de la séparation des Églises et de l’État : la violence de cette campagne de presse fût telle que le directeur du Journal du Lot et celui du journal conservateur Le Quercynois en vinrent à se battre en duel à l'épée le 14 janvier 1905. Pendant la première guerre mondiale, il incarne la politique d’«Union Sacrée». Dans l’entre-deux guerres, le journal rejoint le camp conservateur pour faire résolument campagne contre le Front populaire, puis adopter une attitude maréchaliste en juin 1940. En 1942, Emile Laporte ancien co-rédacteur en chef, prend la direction du journal adopte une tonalité nettement collaboratrice. Le titre cesse définitivement de paraître en juin 1944. Son dernier rédacteur en chef est fusillé à la Libération.
Relatant la vie politique, mais aussi la vie culturelle et sociale des Lotois, la richesse de ses chroniques locales, jusque dans le récit des faits divers, en fait une source incontournable pour connaître la vie du département pendant ses quatre-vingts années et quelques d’existence.

Imprimeurs :
Antoine LAYTOU, son fils Louis à partir de 1885, et enfin, Auguste COUESLANT à partir de 1897.
Rédacteurs en chef successifs :
Antoine LAYTOU, Louis LAYTOU, Auguste COUESLANT, Louis BONNET, Emile LAPORTE et Paul GARNAL.
Périodicité :
bihebdomadaire (mercredi, samedi) sauf du 17 octobre au 31 décembre 1870 (quatre fois par semaine), du 3 janvier 1871 à août 1914 (trihebdomadaire : mardi, jeudi samedi jusqu’en 1904 puis mercredi, vendredi, dimanche) et du 6 août 1914 au 13 novembre 1918 (quotidien). Pas de parution entre le 17 janvier et le 2 juin 1912 en raison d’un incendie de l’imprimerie COUESLANT.

Conservation :

  • Collection médiathèque du Grand-Cahors (bibliothèque patrimoniale et de recherches) :
    cote PER QY F 1284
  • Collection Archives départementales du Lot :
    cote 1 PER 14

Références bibliographiques

  • La Presse de Cahors.- André Tulet.- Maîtrise d’histoire.- Université Toulouse le Mirail, 1971.
  • Bibliographie de la presse française politique et d’information générale : 46 LOT.- Nicole Fabry.- Paris : BNF, 2013. Préface d’Etienne Baux.

Votre panier
Mon panierActualitésLot.fr - Le département
Retrouvez-nous sur FacebookPlan du site | Nous contacter | Mentions légales | Crédits