Menu

Accueil > Consulter en ligne > Etat civil XVIIe siècle - 1801 > En savoir plus l'Etat civil du XVIIe siècle à 1801

Consulter en ligne

En savoir plus l'Etat civil du XVIIe siècle à 1801

Baptêmes, mariages et sépultures (BMS)

L’ordonnance de 1667 institue la tenue des registres paroissiaux en double : un original et une copie au greffe du juge royal dont dépend la paroisse.

La collection du greffe

La collection du greffe commence souvent en 1668, au lendemain de l’ordonnance de 1667. Elle peut aussi commencer en 1674 suite à l’institution du papier timbré.
L’ordonnance de 1667 n’ayant pas été appliquée systématiquement, ce n’est qu’à partir de l’ordonnance de 1736 que l’on trouve une collection homogène des registres du greffe.
Toutefois, des registres destinés au greffe restèrent parfois dans les paroisses ou encore disparurent du greffe avant leur transfert aux Archives départementales : ce qui explique l’existence de manques.
La qualité de la rédaction des actes est aléatoire et ne suit pas, dans certains cas, les prescriptions des textes officiels ; l’ordre chronologique n’est pas forcément respecté et les cahiers peuvent être reliés dans le désordre.
Dans certains cas, l’état de conservation du registre altéré (déchirures, pages arrachées, anciennes traces de moisissures…) peut rendre la lecture des vues difficiles.
A noter : l'état civil laïc a été institué par la loi des 20-25 septembre 1792 ; les premiers actes d’état civil furent encore inscrits sur les registres paroissiaux jusqu’au 1er janvier 1793, date où ils furent clos. Mais pour la collection du greffe, registres paroissiaux et registres d’état civil ont été reliés ensemble, selon les municipalités, jusqu’à l’an IX ou X (1800 à 1802, voire début 1803), d’où la coupure arrondie dans le titre à 1801. 
La numérisation de la collection du greffe des registres paroissiaux et d’état civil du XVIIe au début du XIXe siècle est le fruit d'un partenariat entre les Archives départementales du Lot et de deux associations généalogiques implantées sur le territoire du département : Association de recherches pour l’histoire des familles (ARHFA) et Association Brive généalogie.

La collection communale

La numérisation de la collection communale a été engagée en 2015. Elle porte uniquement sur les fonds déposés par les communes. Elle repose sur le partenariat entre les Archives départementales du Lot et l’Association de recherches pour l’histoire des familles (ARHFA).
La mise en ligne des registres s’effectue par cantons au fur et à mesure de l’avancée des travaux de numérisation.


A noter : Collection communale et collection du greffe ne sont pas exactement identiques : elles se complètent. C’est pourquoi le choix a été fait de numériser les deux et de les rendre accessibles en ligne.
La recherche s’effectue par lieux géographiques pour lesquels vous seront proposés l’ensemble des registres paroissiaux disponibles, qu’ils proviennent de la collection du greffe (4 E) ou de la collection communale (EDT).


Votre panier
Mon panierActualitésLot.fr - Le département
Retrouvez-nous sur FacebookPlan du site | Nous contacter | Mentions légales | Crédits