Menu

Accueil > Actualités > Nouveautés en salle de recherches

Actualités

 

Nouveautés en salle de recherches : archives figurées

Un bouilleur ambulant en 1947, cliché Jean Ribière – Archives départementales du Lot, 25 Fi 6

Iconographie sur la vie des Lotois

Quatre nouveaux instruments de recherche décrivant des archives figurées sont disponibles en salle de recherches. Ce type d’archives permet de visualiser le quotidien des Lotois au cours du XXe siècle à travers des métiers traditionnels, des vitrines commerciales rénovées, ou encore les voyages des élèves de l’Ecole normale de filles de Cahors. Ces fonds et collections privés, entrés récemment aux Archives départementales, enrichissent le patrimoine du Département.

La collection de cartes postales des Archives départementales (9 Fi)

L’inventaire de l’intégralité de la collection de cartes postales est disponible en salle de recherches, soit 3 180 cartes postales sur l’ensemble du territoire lotois de 1900 à nos jours.
Localisées, pour la grande majorité, d’entre elles et classées par ordre alphabétique de noms de communes, elles sont réparties dans un plan de classement visant à faciliter la recherche : vues d’ensemble, rues, monuments, édifices religieux, sites naturels, sites industriels, artisanat (étameur, sabotier, tourneur sur bois), portraits. Plusieurs cartes postales montrent des scènes de vie (porteuse d’eau, traite des chèvres, trufficulture) et des mises en scènes romantiques autour de chants du Quercy.

Le fonds Jean Ribière (25 Fi)

Jean Ribière (1922-1989), photojournaliste de renom, débute sa carrière en 1940. Au sortir de la guerre, il crée sa propre agence de presse à Perpignan avec son épouse. Ensemble, ils réalisent des reportages pour plus d’une centaine de journaux et magazines français et étrangers. Dans les années 1950-1970, leurs sujets s’orientent vers la vie quotidienne française. Ils parcourent de nombreux départements français afin de mettre en lumière les traditions locales et la vie rurale, et collectent ainsi des témoignages sur de nombreuses activités disparues ou en voie de disparition.
Dans le Lot, Jean Ribière a ainsi photographié un bouilleur ambulant, un coiffeur, ou encore un passeur de bac. Il a également réalisé des reportages sur un marché aux canards et sur la ciergerie Fénelon de Cahors, usine spécialisée dans la fabrication de chandelles d’éclairage et de cierges jusqu’en 2008.

Le fonds Hubert Lefèvre (28 Fi)

Décorateur de métier (l’équivalent d’architecte d’intérieur aujourd’hui), Hubert Lefèvre, né en 1938, est spécialisé dans l’agencement, la décoration et la modernisation de vitrines et d’intérieurs de commerces. Il a exercé pour la société Transfac, basée à Brive-la-Gaillarde, et a mené des chantiers dans plusieurs départements, dont le Lot dans les années 1960-1980. Les photos de ses réalisations montrent l’avant et l’après travaux de plusieurs commerces lotois (boutique de chaussures, boulangerie, pharmacie, etc.).

Le fonds René Kirner (30 Fi)

René Kirner, dessinateur industriel de métier, mais également conservateur du musée des Amis de Thann de 1968 à 1988, est né le 23 novembre 1909 à Vieux-Thann (Haut-Rhin).
Grand amateur de photographie, il s’est spécialisé à partir de 1958 dans les diapositives couleur. Il est ainsi l’auteur d’une importante collection de type de support photographique, avec pour sujets principaux l’architecture et la collégiale de Thann.
René Kirner s’est rendu dans le Lot à plusieurs reprises entre 1975 et 1991. Au cours de ces voyages, il a photographié des lieux touristiques emblématiques du département tels que le site de Saint-Cirq-Lapopie et de Rocamadour, le château de Montal … La ville de Cahors et ses monuments est la mieux représentée dans le fonds. Viennent ensuite Figeac, Souillac et son abbaye Sainte-Marie, puis Saint-Céré.

La collection Éliane Rousseau (33 Fi)

Intendante à l’École normale de filles de Cahors de 1945 à 1975, Éliane Rousseau (1913-2007) était chargée de gérer la vie matérielle et quotidienne de l’établissement scolaire. En plus de cette mission, elle mettait un point d’honneur à ouvrir les élèves-maîtresses sur le monde et à leur donner accès à la culture. L’éveil culturel passait notamment par l’accueil de concerts des Jeunesses musicales de France, la visite de musées, ou encore l’organisation d’un voyage de fin d’année à l’étranger pour les élèves-maîtresses en fin de formation.
Quelques années après son départ à la retraite, Éliane Rousseau a pris le soin de réunir, en albums notamment, des documents et photographies illustrant la vie quotidienne et culturelle de l’École normale de filles : voyages de fin d’année à l’étranger (Norvège, Portugal, Yougoslavie notamment), nombreuses réceptions et fêtes (arbres de Noël, spectacles, remises de prix). Quelques films complètent la collection.

 

6 juin 2017
Passeur à Vers (1904-1924) – Archives départementales du Lot, 9 Fi 3069 Fabricants de robinets pour tonneaux à Saint-Cirq-Lapopie (1904-1917) – Archives départementales du Lot, 9 Fi 2678 Boutique de chaussures (avant/après) à Cahors (1959) – Archives départementales du Lot, 28 Fi 3 Voyage en Norvège et au Danemark en 1950 – Archives départementales du Lot, 33 Fi 1

Votre panier
Mon panierActualitésLot.fr - Le département
Retrouvez-nous sur FacebookPlan du site | Nous contacter | Mentions légales | Crédits